SAP Cloud for Analytics dans l'univers SAP BI & EPM

SAP a annoncé le lancement de la solution SAP Cloud for Analytics. Faisons le point sur cette nouvelle offre innovante dans le panel des solutions SAP : Quels sont les composants ? Quelle solution BI et EPM faut-il choisir désormais ?

 

A quel besoin répond-elle ?

 

SAP Cloud for analytics se positionne comme une solution de pilotage des performances (EPM), permettant de couvrir les besoins de prévision, de budgétisation et d’analyse. Ainsi, des utilisateurs pourront se connecter à la solution cloud, sans rien installer sur leur poste, et travailler collaborativement sur des prévisions financières, de ventes, ou de tout autre type, puis analyser graphiquement les données saisies ou le réalisé importé des autres systèmes.

 

Pourquoi lancer cette solution maintenant ?

 

Plusieurs facteurs ont amené SAP à lancer cette solution. Le premier est liée à la concurrence, puisque aux éditeurs habituels IBM et Oracle, qui se positionnent sur le cloud, se sont ajoutés des éditeurs pur « cloud » qui par une approche innovante ont agité un secteur dominé par les grands éditeurs. Évoquons par exemple Adaptive Insights, Host Analytics, surtout présent aux Etats-Unis, et plus récemment Anaplan.

 

L’autre facteur est stratégique. Les acquisitions de SAP et les déclarations de Bill Mc Dermott vont dans ce sens, qui est aussi celui des attentes des clients : facilité d’utilisation, réduction de la technicité, intégration, collaboration, etc. Le combat du cloud ne fait que commencer entre les grands éditeurs et passe par des acquisitions, des développements et beaucoup de communication.

 

La dernière raison est sans doute l’existence même de HANA. Avec HANA, SAP ne dispose pas seulement d’une base de données en mémoire, qui est l’image souvent véhiculée. En réalité, HANA est aussi une plateforme de développement. Elle comprend des fonctionnalités de planning et d’analyse prédictive natives (« Predictive Analysis Library » et langage R). Enfin, elle est proposée soit « on-premise » soit en cloud, avec plusieurs modalités selon les besoins des clients. Ici, c’est l’offre «HANA Cloud Platform» qui est mise en œuvre.

 

Quelles sont les composants ?

 

Le composant planning permet de créer un modèle multidimensionnel pour la prévision et l’élaboration budgétaire, de conduire un processus collaboratif et d’importer ou exporter les données. Les concepts sont très similaires à BPC : un modèle est constitué de dimensions, dont on peut gérer les « membres » et les formules de calcul qui s’y appliquent. La saisie dans ce modèle est effectuée via des feuilles similaires à Excel. La dimension collaborative repose sur le partage de données ou de rapports et sur la mise en place d’un processus composé de tâches.

 

Le composant Business Intelligence permet de collecter et préparer des données, construire des tableaux de bord (“Visualize”) et de naviguer dynamiquement sur les données (“Explore”). Les fonctionnalités natives de HANA sur l’exploration géospatiale sont utilisées pour zoomer, délimiter des secteurs géographiques, combiner des données, etc.

 

Le composant Predictive permettra de tirer profit de la bibliothèque de HANA et en particulier des algorithmes livrés par SAP. L’objectif d’un tel module est de transformer une masse de donnée en information et trouver des corrélations entre des ensembles de données, notamment pour agir sur les facteurs, anticiper les évolutions et identifier des potentiels de croissance inexploités.

 

Le composant GRC sera consacré au contrôle des accès, mais le détail n’a pas encore été communiqué.

 

Qu’est-ce qui est disponible ?

 

La solution de planning est disponible depuis février 2015. La partie « Analyses » est disponible en novembre 2015. Selon les dernières communications, le module d’analyse prédictive sera disponible en 2016. Il est possible de tester la solution actuelle via le site internet http://www.sapcloudanalytics.com/.

 

Quelles sont les possibilités d’intégration ?

 

L’intégration consiste à pouvoir collecter ou exporter les données avec toutes autres solutions. Ceci ne concerne pas que le réalisé, mais également les données de base (référentiel de comptes, de clients, etc) sur lesquels repose le budget, en considérant qu’elles doivent toutefois garder une dimension prévisionnelle. L’Histoire a montré que c’était souvent sur ces aspects que les difficultés peuvent être rencontrées (par exemple l’intégration BW-BO, BPC-BW ou BW et les solutions non-SAP). Il est donc utile d’y prêter beaucoup d’attention.

 

Il sera possible de s’intégrer à BPC (y compris pour le chargement des modèles provenant de BPC NetWeaver), lire des univers BO ou charger des fichiers plats. Mais à notre avis c’est HANA qui se chargera de gérer l’intégration dans l’environnement du client, grâce à HANA Smart Data Access (lecture des bases en virtuel), HANA Smart Data Intégration (ETL) ou par BusinessObjects Data Services.

 

Dans le cas de l’intégration entre HANA et les solutions SAP (HANA live, BW sur HANA, Simple Finance, HANA Enterprise Cloud…), Cloud for Analytics devient l’outil évident pour une analyse décisionnelle rapidement accessible.

L’intégration avec des solutions SAP on-premise est prévue dans le roadmap, ainsi qu’avec des solutions cloud.

 

En quoi SAP Cloud for Analytics est-il un changement de cap ?

 

En plus de la dimension « cloud », le fait de couvrir simultanément les besoins de prévision, de reporting, de «découverte» et d’analyse prédictive autour de la même plateforme intégrée basée sur HANA est une véritable innovation pour SAP. Il n’est plus question de disposer de plusieurs outils reliés par des interfaces mais bien d’avoir une seule et unique plateforme pour couvrir tous les besoins.

 

C’est un changement de cap car depuis plusieurs années la stratégie a plutôt consister à acquérir ou développer de nouveaux outils et, par un effort de développement, de les intégrer entre eux. Ici, la position centrale de HANA est encore renforcée comme plateforme de développement qui accueille les nouvelles solutions de SAP.

 

Seule la dimension de consolidation ne sera pas couverte pour le moment en cloud, qui restera toujours le rôle de BFC ou de BPC. Du point de vue des analystes, ceci sera sans doute considéré comme un point faible car les fonctions de consolidation entrent habituellement dans le périmètre des outils EPM.

 

Quelles sont les autres solutions SAP BI & EPM ?

 

Évoquons rapidement les anciennes solutions de SAP, qui parfois sont encore utilisées chez des clients SAP, telles que la gestion du budget dans les modules SAP ECC (CO par exemple), ou le premier module de prévision budgétaire BPS, qui reposait sur BW.

 

BW est depuis 1999 la solution de stockage de données pour le reporting (datawarehouse) de SAP et comprend des fonctionnalités de prévision (Integrated Planning, appelé aussi BIIP) et de reporting (Business Explorer). A partir de 2008, ce sont les outils de BusinessObjects qui ont remplacé ceux de BW, en particulier Crystal Reports, Web Intelligence puis BO Analysis for Excel.

 

SAP a cherché à faire évoluer toutes les solutions sans remettre en cause radicalement les investissements antérieurs des clients, ce qui explique la présence d’un grand nombre d’outils couvrant des besoins de reporting et d’analyse. Certains sont pourtant voués à totalement disparaître, ou le sont déjà, tels que Web Application Designer, Desktop Intelligence, SAP Explorer, Dashboard (Xcelsius), Analysis for OLAP, etc.

 

En ce qui concerne l’aspect « Planning », SAP avait fait l’acquisition d’OutlookSoft, future BPC, basée sur la plateforme Microsoft SQL, qui devait remplacer Integrated Planning (IP). Il fut décidé de re-développer BPC sur la plateforme NetWeaver et l’intégrer avec BW, sans pour autant supprimer IP. Il existe désormais deux versions de BPC qui co-existent : sur plateforme Microsoft et NetWeaver.

 

La création de SAP HANA a conduit SAP à modifier ce schéma. Désormais, BW et BPC NetWeaver (reposant sur BW) tirent profit de la base de données in-memory HANA grâce à l’intégration technique des objets de stockage de BW. Par ailleurs, dans le cas où HANA est la base de données native de l’ERP, ou par réplication, BW peut directement lire les données opérationnelles sans avoir à les agréger au préalable. C’est HANA qui effectue l’agrégation en temps réel.

 

Plus récemment, nous vîmes la création de SAP BPC « embedded » : il s’agit d’une interface BPC simplifiée qui tire profit de la modélisation des calculs d’Integrated Planning optimisés par SAP HANA.

 

Enfin, il convient d’évoquer la création de Lumira pour l’analyse graphique, le partage et le « storytelling », et Design Studio pour la création de tableaux de bord complexes.

 

En conclusion, en plus de SAP Cloud for Analytics, l’offre de SAP comprend désormais BW et HANA pour le stockage, BPC (Microsoft, NetWeaver ou Embedded) pour la prévision, Lumira et les outils de reporting de BusinessObjects pour l’analyse (Web Intelligence, Crystal Reports, Design Studio, Analysis for Excel).

 

Quelle solution SAP faut-il choisir pour un nouveau projet de pilotage des performances ?

 

Le choix de la solution dépendra de critères d’évaluation propres au projet tels que : l’existant, la complexité du besoin, le budget licences/conseil, les fonctionnalités indispensables, l’intégration, le schéma directeur du paysage système, etc. Sans que cela ne soit exhaustif nous pouvons proposer une première analyse :

 

  • BusinessObjects : si les outils de reporting sont toujours très utilisés, ils ne permettent pas d’effectuer de prévision ou d’élaborer un budget. Par ailleurs, la roadmap SAP a précisé les outils hérités de BusinessObjects qui seront maintenus ou non.
  • Integrated Planning : seul le moteur de calcul est utilisé par BPC « Embedded », mais il n’est pas en tant que tel mis en avant par SAP. Il est utile de l’évaluer s’il est déja mise en oeuvre en interne.
  • BPC version Microsoft : basé sur le moteur MS SQL il ne devrait pas être privilégié compte tenu de la politique de SAP favorable aux plateformes NetWeaver et HANA.
  • BPC version NetWeaver : il s’agit aujourd’hui de la solution SAP la plus souvent mise en oeuvre pour l’élaboration budgétaire. L’avantage réside dans l’intégration avec BW (et HANA) et dans l’interface Excel. Cependant il convient d’éviter une complexité dans les calculs et les feuilles Excel qui empêchent les évolutions.
  • BPC « Embedded » : Les fonctionnalités sont réduites par rapport à BPC NetWeaver mais couvrent l’essentiel. De BPC NetWeaver, la solution conserve surtout les concepts et l’interface Excel. De BW-IP, elle utilise le puissance de modélisation des calculs. De HANA, elle tire la rapidité de traitement et permet une meilleure intégration avec les futures solutions de SAP.
  • SAP Cloud for Analytics :  La solution est proche de BPC dans ses concepts, mais le bénéfice est surtout apporté par la simplicité du cloud, l’intégration entre les composantes, le libre-service et l’aspect collaboratif. Par rapport aux autres solutions de SAP, la modélisation de la prévision reste simple mais peut être suffisante pour la saisie multi-dimensionnelle et les calculs. Le fait de reposer sur HANA favorise l’intégration avec les solutions SAP (S/4HANA, HANA Live) ou d’autres solutions du marché, par exemple via HANA Smart Data Access.

 

 

 

 


Découvrez
Adaptive Insights


Adaptive Insights accélère et simplifie votre processus budgétaire et le pilotage des performances en mode "cloud".


ADAPTIVE INSIGHTS

 


Lisez le Livre Blanc


Quelles sont les clésLivre blanc pour rendre le budget plus simple et plus efficace ? Découvrez comment organiser le processus et bien choisir votre outil.

TELECHARGER LE LIVRE BLANC

 


Identifiez vos besoins


Vous avez un projet ?
Identfiez vos besoins et découvrez nos offres.

FORMULAIRE DE CONTACT